Nouveau projet : Éléphant en Méditerranée

Nous sommes heureux de vous annoncer que son projet “Éléphant en Méditerranée » a été retenu par MADAR comme bénéficiaire du programme des subventions régionales.

 

A propos du projet 

Les Marocains vivent dans de nouvelles formes de configurations et de transformations engendrées par la présence de nouvelles communautés de migrants dans leur quotidien comme dans l’espace public.  Parallèlement, les migrants peuvent représenter cet « étranger dérangeant  » (Freud, 1919) et être la cible d’une double représentation : celle de la pitié ou celle d’une source de danger. 

« Éléphant en Méditerranée » est un projet de recherche-action qui renvoie à la Poétique d’Aristote pour tenter de reconstituer la catharsis à travers les deux émotions qui la constituent : l’horreur et la pitié. Celles-ci constituent le fil directeur de la recherche comme deux catégories de représentations formant l’hypothèse de départ pour une recherche centrée sur une catégorie de cohabitants qui partagent le même territoire, le même quotidien et le même espace, mais qui sont néanmoins porteurs de différentes identités, de différents référents et de diverses cultures, et ce dans le contexte marocain.

L’horreur et la pitié constituent, simultanément, les deux composantes de la direction artistique d’une pièce de théâtre de rue, dont le personnage principal est une marionnette géante représentant un éléphant (4x3x1,5m), transportant intérieurement des acteurs, racontant des histoires, des anecdotes et des situations vécues.
Enfin, et surtout, en mettant à la surface du débat public la question centrale autour des migrations, de l’altérité, du racisme, … avec comme objectif de déconstruire les discours contribuant à une perception stéréotypée des migrants.



Partagez cet article: